Accueil > Guides travaux > Le traitement des déperditions de chaleur et l’humidité au sein d’une maison

Le traitement des déperditions de chaleur et l’humidité au sein d’une maison

Dans une maison, les déperditions énergétiques sont omniprésentes en fonction de l’isolation au niveau des combles, rampants, ravals, planchers, murs et hourdis. Il est essentiel de bien prendre compte que les pertes énergétiques peuvent aller jusqu’à 30% pour la toiture.

renovation-energitique

N’hésitez pas à consulter le site rénovation-info-service.gouv.fr et cette brochure pdf pour vous expliquer les démarches.

D’ailleurs, un numéro gratuit est à votre disposition 0 808 800 700.

Des travaux d’isolation permettent de diminuer les factures de 50% et gagner jusqu’à 5°C. De plus, il est possible de bénéficier de crédit d’impôt pour diminuer sa facture.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur cette page pour savoir si vous êtes éligible au CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique).

L’installation d’une VMC

Appelée communément VMC, la ventilation mécanique contrôlée est un dispositif obligatoire dans une maison neuve. Bon nombre de maisons anciennes ne sont pas équipées de VMC et la rénovation peut être l’occasion d’intégrer cet équipement.

Le but de la VMC est simple : accélérer le renouvellement de l’air intérieur. Une centrale de ventilation va favoriser l’extraction de l’air. Il existe différents types de VMC que nous allons passer en revue : en simple flux, double flux ou hygroréglable.

vmc-double-flux

La ventilation est la 2ème cause de perte énergétique. Que faire pour y remédier ? Pour vous expliquer simplement, il est conseillé de se tourner vers une VMC à double flux. La VMC à simple flux permet un renouvellement de l’air mais ramener de l’air froid dans la maison, ce qui peut faire grimper la facture de chauffage de façon exponentielle.

La VMC à double flux extrait l’air ambiant mais « réinjecte » de l’air chaud, à l’aide d’un appareil qui récupère la chaleur de l’air ambiant pour s’en servir pour l’air extérieur.

Rendez-vous sur ce site pour tout savoir sur ce dispositif. Vous aurez des informations complémentaires sur le puits canadien et la VMC hygroréglable qui s’adapte au taux d’humidité ambiant.

Les appareils d’appoint

deshumidificateur-electrique

Rien ne peut remplacer une VMC dans une maison ! Toutefois, il est possible de renforcer son action ou pallier au plus urgent, en attendant de faire des travaux.

Le déshumidificateur électrique fait partie de ses appareils qui peuvent assainir la qualité de l’air dans une pièce.

Aujourd’hui, on en trouve des modèles nomades à roulettes ou que l’on peut fixer au mur. Il peut absorber des quantités d’eau impressionnantes dans un bac réservoir, qu’il faut vider au quotidien. Il peut être efficace pour un problème d’humidité important.

Quid du déshumidificateur chimique ? Peu onéreux et facile à mettre en place, ce type d’absorbeur d’humidité ne peut servir que pour un problème mineur d’humidité, car ses performances sont moindres par rapport à un appareil électrique.

L’action de ce dernier est nulle, dès que les cartouches sont à remplacer. D’ailleurs, ces dernières contiennent du chlorure de calcium classé comme irritant pour les voies respiratoires.

Laissez un commentaire