Accueil > Guides travaux > Handicap et aménagement de la maison : l’équipement pratique de la cuisine

Handicap et aménagement de la maison : l’équipement pratique de la cuisine

La maison doit être le lieu d’autonomie pour les personnes à mobilité réduite. Les seniors rencontrent des problématiques, en situation de dépendance ou qui ont besoin d’aménagements spécifiques pour la prévention des chutes. L’adaptation d’une maison pour les personnes à mobilité réduite passe par l’achat d’équipements spécifiques : pour plus de conseils, rendez-vous à l’article Adapter sa maison aux seniors.

adapter-cuisine-handicap-mobilite-reduite

Il est nécessaire de faire un point sur la cuisine, lieu de vie central dans une habitation. Quel équipement est-il indispensable pour cuisiner sans aide ?

La hauteur variable, un élément prépondérant pour l’aménagement de la cuisine

L’accessibilité est la question première pour une cuisine aménagée. Les cuisines classiques ne conviennent pas aux besoins des personnes à mobilité réduite. Trop hautes, elles ne permettent pas de sortir un plat du four en toute sécurité.

plan-de-travail-hauteur-cuisine

La hauteur variable est la solution pour qu’une cuisine puisse être utilisée tout aussi facilement par des personnes valides, que des personnes en fauteuil roulant.

Sous la simple pression d’un bouton, le plan de travail ou les placards de rangement peuvent descendre à volonté. La remontée peut être automatique, suite à la fermeture du placard. Le système électrique est aussi simple que des volets roulants automatiques.

Les objets sont dotés de capteurs, pour s’arrêter automatiquement au contact d’un objet ou d’une personne.

L’ergonomie est au premier plan dans la conception d’une cuisine aménagée, toutefois, cette dernière peut s’intégrer dans une maison contemporaine. L’îlot central, très tendance dans les cuisines modernes, peut être réglable.

Chaque cuisine peut être réalisée sur mesure. Renseignez-vous pour l’accessibilité pour les PMR, en faisant valider les plans de votre cuisine, afin de conserver son indépendance et faciliter ses déplacements.

Des appareils de cuisine adaptés aux personnes à mobilité réduite

De quoi a-t-on besoin dans une cuisine ? A travers cette question, intéressons-nous aux adaptations des éléments les plus basiques aux personnes à mobilité réduite :

four-en-hauteur-cuisine-personne-mobilite-reduite

  • L’évier et le robinet. L’évier peut être à hauteur variable. Le mécanisme d’ouverture et de fermeture du robinet peut être difficile. Optez pour un robinet automatisé, qui s’allume et s’éteint par détection de présence, pour limiter le gaspillage de l’eau.
  • Le four. Pour la sécurité des enfants, il est préférable de placer le four en hauteur. C’est pourquoi un four relevant, avec fermeture de porte automatique est idéal, pour se remettre en place seul, à la sortie d’un plat chaud.
  • Les tiroirs et les portes. Ils peuvent être à fermeture automatique, pour un minimum d’effort.
  • Le lave-vaisselle. Placé au sol, l’emplacement du lave-vaisselle doit être réfléchi, afin de ne pas gêner la circulation dans la cuisine.

Laissez un commentaire